Autre-Monde : Le cœur de la terre de Maxime Chattam

Le-coeur-de-la-terre

 

 

AUTRE-MONDE : Le cœur de la terre

de Maxime Chattam

aux éditions Albin Michel

468 pages

 

 

 

 

  • Le pourquoi du comment de cette acquisition

Suite de saga : aucune explication croustillante !

  • Quatrième de couverture

Ils n’ont plus le choix : il faut se battre ou mourir.

De la survie d’Eden dépendent celle des enfants, de leur union, l’avenir de cette étrange planète. Pour l’Alliance des trois, c’est l’épreuve ultime, la fin d’une longue quête, naissance ou mort de l’espoir.

Oubliez tout ce que vous savez, Autre-Monde vous attend…


Résultat de recherche d'images pour "l'alliance des trois"

  • Des personnages à foison qui n’évoluent pas ou peu

Autant vous le dire tout de suite, ce tome 3 a été une réelle déception. Il m’a bien fallu 2 semaines pour en venir à bout ainsi qu’un Harry Potter & de nombreux achats !

Dans un premier temps, (parlons positif) j’ai adoré retrouver Tobias dès le début de ce roman. S’il y a bien un personnage vraiment cool, c’est lui. Son évolution est vraiment chouette & réaliste. Un vrai trouillard qui, progressivement accepte son destin sans pour autant devenir Peter Mac Calloway ! Mais lorsque les aventures de notre cher Tobias deviennent intéressantes, on se doit de subir les retrouvailles à l’eau de rose de Matt & Ambre, deux prototypes différents mais agaçants.

Matt n’a pas évolué d’un chouia entre le tome 1 & le tome 3. Ce dernier a une épée avec laquelle il fait des prouesses, il est trop fort, il est l’élu & fait son capricieux grâce au celèbre slogan : « Mais pourquoi moi ? » ! Bien entendu, Matt a réponse à tout, il est le chef, il sait quoi faire, il est parfait, il ne se trompe jamais, il me tape sur le système, si je le croise je lui crache dessus.

Ambre, quant à elle, est une Hermione Granger plus douce. Elle veut la paix dans le monde, l’union & l’amour des peuples. Elle mange de l’herbe telle la brebis égarée & prend des risques ridicules qui n’ont aucune conséquences. Un vrai conte de fée ! Elle est tout de même bien plus attachantes que Matt. Sa détermination va tout de même nous offrir des scènes réellement cools dans la seconde partie du roman.

Les autres personnages du roman sont sympathiques mais je me suis emmêlée les pinceaux de nombreuses en me posant cette fâcheuse question : « Mais c’est qui déjà ? »

I love Plume ❤

  • La bataille sans fin

Résultat de recherche d'images pour "le coeur de la terre"Ce qui m’a chagriné voir énervé tout au long de ce roman c’est…… TADAMMMM : LE RYTHME ! C’est toujours pareil ! On enchaîne péripéties sur péripéties. On assiste à une quête sans fin qui part dans tous les sens pour les beaux yeux du lecteur. Alors bien entendu, à la lecture, c’est beau… mais c’est chiant. Le rythme n’est jamais cassé. Il ne fait qu’accélérer jusqu’à la fin du bouquin. Ca ne m’a pas plu. Du gros fan service. Personne ne meurt à part 2 tocards, « tout le monde lé beau, tout le monde lé gentil ! »

Cependant, il y a des idées vraiment badass dans ce roman, à savoir la constitution du Raupéroden, l’emplacement du château de Malronce & bien sûr leurs identités ! Je pense qu’une adaptation cinématographique enverrait du louuuuuuuuuurd à l’écran. Maxime Chattam a un imaginaire vraiment dingue & je dis respect monsieur !

Les dernières pages ont été sans surprises, je suis contente d’avoir terminé ce premier cycle car compte tenu de la fin du tome 3, le second cycle risque fort bien d’être réellement différent pour mon plus grand plaisir !


Une tome 3 vraiment moyen… VIVEMENT LE SECOND CYCLE !

♡♡♡/5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s